rachat de crédit

Trop de dettes, comment s’en sortir ?

avril 1, 2019 1:16 Publié par Laissez vos commentaires

 

Nombreux sont les facteurs d’endettement qui entrainent un ménage dans la spirale infernale des dettes bancaires. En premier lieu, il y a l’habitude de souscrire à de nombreux prêts à la consommation pour certains foyers. D’autres ont mal jugé leurs capacités de remboursement et ont contracté un financement immobilier, un prêt auto, prêt vacances, crédit revolving etc. Au moindre imprévu financier, leurs charges dépassent leurs revenus. On retrouve également le type d’acheteurs compulsifs qui ont tendance à abuser de leurs cartes de crédit. Pour toutes les personnes surendettées, sachez qu’il existe une solution permettant de s’en sortir. Cette sortie d’endettement s’appelle « rachat de crédit ». Le point sur cette technique bancaire.

Ce montage financier qu’on appelle également regroupement de dettes ou restructuration de prêt permet à un débiteur de regrouper ses crédits existants, quels que soient leur nature et leur type de taux, en un seul et unique contrat. Ce système nécessite l’intervention d’un établissement bancaire qui rachète les prêts en cours de l’emprunteur auprès de ses anciens créanciers. Ce faisant, il s’acquitte des pénalités de remboursement anticipées des anciens contrats. Après avoir fusionné en un seul crédit les anciens prêts du débiteur, il lui propose un nouveau prêt avec une mensualité réduite et une durée de remboursement plus longue. La baisse de mensualité peut atteindre jusqu’à 60 %. A noter que ce nouvel engagement peut bénéficier d’un taux fixe ou taux réajustable mais il est recommandé de ne souscrire un rachat de crédit qu’avec un taux d’intérêt fixe. En effet, ce type de taux n’est pas sécuritaire car il peut évoluer à la hausse plus qu’à la baisse au fil des ans. Et ces fluctuations se répercuteront sur la totalité du rachat et sur les mensualités à payer.
Par ailleurs, cette solution financière offre également la possibilité de demander une trésorerie supplémentaire afin de réaliser un projet comme l’achat d’une voiture, les travaux de réhabilitation de son logement… Cet apport financier de 15 à 20 % au maximum du coût total du rachat sera intégré dans le montant total du refinancement. Il a le même taux que le prêt regroupé et son remboursement s’ajoutera dans la mensualité unique.
Le regroupement de dettes présente ainsi plusieurs avantages pour un ménage dont la capacité de remboursement est affectée. Outre l’optimisation du budget et la réduction conséquente du ratio d’endettement, le candidat au rachat peut aussi solliciter un financement supplémentaire sous réserve de répondre aux critères d’éligibilité.
C’est la raison pour laquelle de nombreux emprunteurs font appel à la restructuration de prêts pour sortir de l’endettement et apporter de l’air à leur budget. Grâce à la réduction de mensualités, ils peuvent améliorer leur pouvoir d’achat. S’ils sont éligibles à la trésorerie optionnelle, il leur est aussi possible de bénéficier d’une somme d’agent afin de réaliser un projet tout en restant dans leur capacité d’endettement.
Remarque : le candidat au rachat peut également intégrer ses découverts bancaires, montant de loyers ou de factures non payés… dans le montant à regrouper. Le montant maximum empruntable pour un rachat de prêt à la consommation est de 100 000 euros. Celui-ci sera à rembourser pendant 12 ans. Pour un regroupement de dettes immobilières, les banques peuvent regrouper des dettes allant jusqu’à 200 000 euros remboursables pendant 15 ans. Si l’emprunteur souhaite emprunter plus ou rembourser pour une durée de remboursement plus longue, il aurait à fournir de garantie sur son bien ou sur le bien d’une autre personne. Sinon, le rachat de crédit hypothécaire permet de consolider des dettes jusqu’à 400 000 euros à rembourser pendant 35 ans.

Tous les profils peuvent solliciter cette opération bancaire : salarié, travailleur non salarié, retraité, fonctionnaire, étudiant, et même les personnes en situation d’invalidité. Cependant, il faut savoir que les banques reçoivent de nombreuses demandes de rachat de crédit dont la plupart sont celles des personnes ayant un taux d’endettement élevé. Elles ont ainsi tendance à refuser les dossiers d’un emprunteur dépassant le seuil d’endettement de 33 % qu’elles estiment non solvables à cause d’un investissement trop lourd pour leur budget. C’est-à-dire, la somme allouée au remboursement des charges de crédit dépasse 33 % de leurs revenus.
Or, à chaque fois qu’on monte un dossier de rachat de prêt, il faut joindre les pièces justificatives, les copies, les pièces d’identité, les bulletins de salaire etc. En cas de non recevabilité, l’emprunteur ne pourra renouveler sa demande auprès de la banque qu’après 6 mois. En fait, il n’existe qu’une dizaine de banques qui proposent cette solution de refinancement. Ce qui signifie que votre dossier a essuyé un refus auprès de toutes ces banques, il n’y a plus d’autre solution que de recourir à la commission de surendettement avec une éventuelle liquidation de biens.
Les emprunteurs qui souhaitent maximiser leurs chances d’obtention du regroupement de dettes préfèrent ainsi recourir à un courtier spécialisé en rachat. Cet intermédiaire a des partenaires qui proposent non seulement des taux plus intéressants qu’un particulier mais aussi des conditions d’obtention de prêt plus flexible. A titre d’exemple, avec notre intervention, même les emprunteurs propriétaires fichés ficp, ayant des rejets de prélèvement ou ayant un taux d’endettement excédant 50 % peuvent prétendre au rachat de crédit.
Le recours à un courtier IOBSP et mandataire exclusif des banques, tel que nous, permet de monter un dossier de rachat de prêt solide en un temps record. Nous mettons en avant les points positifs d’un dossier tout en justifiant la solvabilité du demandeur de rachat. Nous négocierons aussi le taux d’intérêt, le montant de l’assurance-emprunteur et les autres frais liés au rachat afin que vous puissiez obtenir un contrat de refinancement pas cher adapté à sa capacité de remboursement.

Pour toutes les personnes en situation d’endettement plus ou moins conséquent qui souhaitent restructurer leur prêt, nous proposons, en premier lieu, de faire une simulation sur notre site. Cet outil présent sur le site aide à avoir une idée sur le rachat de prêt (le taux, le montant de mensualité, le coût total du crédit…). La simulation est complètement gratuite et sans engagement. Lors du remplissage du formulaire, qui ne requiert que quelques minutes, il faut seulement être attentif à fournir des informations correctes et complètes afin de nous permettre d’évaluer votre état d’endettement. Ces détails resteront confidentiels. Notre analyste effectuera ensuite l’étude de la demande et enverra rapidement une réponse au souscripteur au rachat.
Si votre dossier est recevable, vous recevrez un avis de recevabilité ou une notification de refus avec la mensualité incluant tous les frais liés au crédit. Après avoir scanné vos dossiers complets, l’analyste retourne l’offre signée que la banque lui enverra prochainement. Dans le cas contraire, il n’est redevable d’aucun frais s’il décide de ne pas signer cette offre. La durée de validité de celle-ci est de 1 à 2 mois au maximum. En somme, lors d’un recours à un courtier, l’emprunteur n’aura donc rien à payer pour l’étude, l’analyse et la mise en concurrence de taux s’il n’accepte pas la proposition bancaire.

Tags : , , ,



Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *