Surendettement manifeste et rachat de crédit

mars 11, 2019 5:56 Publié par Laissez vos commentaires




Les situations de surendettement peuvent arriver suite à un imprévu de la vie et une accumulation d’un trop grand nombre de prêts. En effet, dès lors qu’un emprunteur n’arrive plus à honorer ses échéances de prêts à la suite de sa perte ou baisse de revenus, il est classé parmi les personnes surendettées. Le surendettement manifeste est souvent un cercle vicieux qui nécessite une mesure efficace. En général, deux possibilités s’offrent aux personnes dans cette situation : le rachat de crédit ou la commission de surendettement. Le point sur ces deux solutions.

Dans la société de consommation où nous vivons, il est d’usage de souscrire à un prêt pour acquérir un bien si on ne peut pas payer au comptant. De plus, les banques peuvent quelquefois octroyer des prêts sans justificatifs. Ce qui pousse les emprunteurs à empiler des prêts. Dans le cours normal des choses, ils peuvent tant bien que mal rembourser les différentes mensualités de ces prêts, mais dès qu’un imprévu de la vie pointe à l’horizon, leur finance est en déséquilibre. Parmi ces aléas, on peut citer le divorce ou la séparation d’un couple pacsé, le licenciement, la maladie de longue durée, la naissance d’un enfant, l’invalidité du souscripteur suite à un accident… Les dépenses imprévues ou l’achat compulsif et l’abus des crédits revolving peuvent également conduire dans une mauvaise passe financière. Dans de telles situations, l’historique bancaire de l’emprunteur peut afficher un retard ou un rejet de prélèvement. Il peut même multiplier les découverts bancaires. Des critères rédhibitoires pour le rachat de crédit chez certaines banques.
En fait pour tous ces profils emprunteurs, il est vivement conseillé de chercher un établissement bancaire qui peut regrouper leurs crédits dès qu’ils anticipent une difficulté de remboursement de dettes. Le montage de ce dossier et le déblocage du fonds peut atteindre 1 mois et demi ou 2. C’est la raison pour laquelle il faut réagir au plus vite pour éviter l’aggravement de sa situation.
Le rachat de crédit est une solution bancaire permettant d’apporter un équilibre entre les revenus et les charges de l’emprunteur. Le principe de ce montage est de réorganiser son budget en fusionnant tous ou une partie de ses prêts en cours en un seul et unique emprunt. Cet unique prêt bénéficie d’une seule mensualité d’un montant moins élevé par rapport à l’ensemble de ses anciens crédits. Cette baisse de mensualité peut atteindre 60 %. La banque propose souvent cette réduction en contrepartie de l’allongement de la durée du remboursement du rachat.
Ce qu’il faut savoir avec cette opération bancaire, c’est que son coût final pourrait coûter plus cher que ses anciens prêts si on n’arrive pas à trouver un taux d’intérêt compétitif. La mise en concurrence des taux est un élément crucial du rachat de crédit. Souvent, cette tâche est attribuée au courtier qui prend en charge l’analyse minutieuse et le montage d’un dossier emprunteur. Plus un courtier a plusieurs banques partenaires, plus il a de chances de proposer un taux attractif. Pour rappel, rachat-crédit-rachat est en partenariat avec 8 de la dizaine de banques proposant le regroupement de dettes. En activité dans ce secteur depuis plus d’une trentaine d’années, nous sommes en bonne position pour négocier le taux d’intérêt d’un emprunteur auprès de nos banques partenaires. N’hésitez pas à nous contacter directement par mail ou à commencer par la simulation gratuite sur notre site. Le simulateur présent en haut du site aide à nous faire comprendre la situation financière de l’emprunteur. Grâce aux renseignements fournis lors de cette étape, nous pouvons analyser si sa demande de restructuration est faisable ou non.
Les avantages d’un regroupement de dettes sont nombreux. Premièrement, le candidat à l’emprunt peut disposer d’un reste à vivre suffisant et d’une réduction de son taux d’endettement avec cette solution. En règle générale, si avant la mise en place de cette technique bancaire, le taux d’endettement de la personne frôle 40 % voire plus, en restructurant son prêt, son ratio d’endettement peut descendre jusqu’à moins de 30 %. Mais pour bénéficier d’une telle réduction de charges de prêt, il faut passer par l’intermédiaire en courtage. Par exemple, en faisant appel à notre expertise qui nous permet de nouer une relation privilégiée avec nos banques partenaires, l’emprunteur peut obtenir cette baisse de mensualité conséquente, s’il répond à certains critères bancaires. D’où l’importance de se rendre sur la page simulation et de remplir le formulaire pour recevoir rapidement un avis de faisabilité. La simulation est 100 % gratuite et sans engagement.

Les personnes qui accumulent des découverts bancaires suite à la souscription de prêts dont les mensualités dépassent leur capacité de remboursement sont aussi tentées de déposer un dossier à la commission de surendettement. 70 % des dossiers déposés dans cette institution sont aussi dus à un accident de vie comme le divorce.
Mais avant de déposer un dossier au secrétariat de la Banque de France, il est pertinent de chercher d’abord une solution de rachat de crédit. En effet, le dossier risque le rejet si la commission juge que la situation financière du surendetté pourrait encore être réaménagée avec la restructuration de prêt.
Si la commission juge recevable le dossier d’un surendetté, elle peut mettre en place deux solutions : le plan conventionnel de redressement ou le redressement personnel.
Dans le premier cas, il s’agit d’un accord à l’amiable entre le surendetté et ses créanciers. Si le débiteur a des revenus réguliers mais en baisse, la commission adopte souvent cette procédure. La durée de ce plan ne doit pas dépasser 10 ans et sa mise en place entraîne automatiquement l’inscription aux fichiers ficp. La commission peut proposer un gel des dettes sans intérêts, soit un allongement du paiement des dettes sans intérêts selon les revenus du surendetté. Dans tous les cas, la commission laisse toujours un minimum de reste à vivre pour permettre à la personne de faire face à ses dépenses incompressibles au quotidien.
Si les deux parties concernées ne sont pas d’accord avec les solutions de réaménagement, rééchelonnement de dettes et moratoire des dettes, la commission peut orienter le dossier vers le rétablissement personnel. Cette décision s’adresse aux personnes dont la situation financière est irrémédiablement compromise. Dans ce cas, le juge peut statuer sur l’annulation totale des dettes non professionnelles en cas d’insuffisance des actifs, soit une liquidation judiciaire. Si le surendetté a des biens saisissables qui ne sont pas essentiels à l’exercice de son activité et dont il n’a pas besoin dans la vie courante, ces biens peuvent être mis aux enchères. A noter que la solution d’effacement de dettes sans liquidation judiciaire n’est proposée que dans les cas extrêmes. Le particulier qui fait appel à la commission de surendettement doit être aussi de bonne foi et doit disposer de la nationalité française.

Quelque soit le problématique d’un emprunteur, rachat-crédit-rachat peut toujours l’accompagner dans la recherche d’une sortie d’endettement. Les personnes fichées ficp, ayant un taux d’endettement élevé etc. peuvent nous contacter. Nous pourrions trouver une solution sous réserve de répondre à certaines conditions. Cela permet d’éviter la décision de liquidation judiciaire de son bien immobilier dès lors qu’on affiche une baisse de ses revenus et un endettement important.




Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *