regroupement crédit

Regroupement de crédits surendettement banque de France

mai 1, 2019 2:32 Publié par Laissez vos commentaires

 

Les causes d’une situation d’endettement excessif varient d’un emprunteur à un autre. Certains n’arrivent plus à régler leurs dettes suite à une baisse de revenus due à une perte d’emploi, d’autres sont victimes d’un accident de la vie comme la dissolution d’un mariage, la faillite d’un investissement, un accident entraînant un handicap etc. Quelle que soit la cause, cette situation conduit aux menaces d’huissiers, au conflit entre l’emprunteur et les créanciers, sans parler des névroses qu’elle peut provoquer chez le surendetté. Deux solutions se présentent à la personne en difficulté de remboursement de dettes : le regroupement de crédits ou le recours à la banque de France. Le point sur ces deux sorties de secours.

Les personnes qui s’enfoncent dans un endettement bancaire lourd sont souvent celles qui ont contracté plusieurs prêts à la consommation (voiture, équipement informatique, appareils électro-ménagers, crédit vacances, études d’enfant…). Avant leur difficulté financière, elles ont des revenus importants qui leur permettent de se voir octroyer différents crédits sans discuter. Mais dès lors qu’elles affichent une réduction de revenus, elles font face à une crise de surendettement.
Les dépenses dépassent les rentrées d’argent. Cette situation peut arriver à toute tranche d’âge et à toutes catégories professionnelles. Le regroupement de dettes constitue un réel intérêt pour toutes les personnes concernées à condition d’être éligibles à cette opération financière. En effet, ce montage permet de diminuer la charge du remboursement de crédit. Cela s’effectue en faisant racheter ses prêts en cours par un établissement de rachat. Celui-ci les réunit en un unique prêt avec une seule mensualité en accord avec la capacité de remboursement de l’emprunteur. Si auparavant, l’emprunteur doit à s’acquitter de 1 400 euros pour la somme totale de ses prêts (revolving, affecté, immobilier, voiture, travaux etc.), avec la mise en place de ce regroupement, il peut ne payer que 840 euros environ. Cette baisse significative de mensualité et l’octroi d’un prêt à un taux intéressant sont donc les plus grands avantages de la restructuration de prêt.
L’échéance adaptée au budget du souscripteur au rachat s’accompagne d’une durée d’amortissement plus longue. Cet étalement de la durée de vie du nouveau contrat lui permet de mieux anticiper les difficultés suite aux éventuels imprévus de la vie.
Outre ces avantages, le candidat au regroupement de crédits peut aussi obtenir une somme d’argent supplémentaire pour financer un projet. La banque attribue cette enveloppe si elle ne risque pas d’alourdir l’endettement de l’emprunteur.
Remarque : dans un premier temps, avant la recherche d’une banque qui peut restructurer ses prêts, il est recommandé de faire le point sur ses crédits. Pour ce faire, il faut additionner l’ensemble de ses prêts en cours, de ses charges mensuelles et ses rentrées d’argent. Après cette étape, il est nécessaire de passer par un outil de simulateur pour évaluer la faisabilité de ce montage. La simulation permet de savoir si son budget peut être à la hauteur de ce rachat de crédit ou non. En faisant la simulation sur notre site, nous pouvons dénicher la solution la plus adéquate pour le surendetté. En général, nous pouvons décrocher une offre de refinancement même pour une personne fichée ficp ou ayant un taux d’endettement jusqu’à 50 %, si elle est propriétaire d’un bien immobilier. Nous proposerons la  formule la plus adaptée à ses besoins et la moins onéreuse dans son intérêt. Commencez par la simulation pour nous donner une idée de la sortie d’endettement à proposer.

Le rachat de crédit est censé éponger l’endettement important d’un ménage grâce à la baisse de l’unique mensualité. Il permet aussi d’en finir avec les taux d’intérêts conséquents des prêts revolving qui sont les premières causes de surendettement car le nouveau taux proposé fixe est renégocié auprès de la banque.
En revanche, il se peut que malgré l’encadrement d’un courtier spécialisé en rachat comme nous, le souscripteur ne puisse pas encore bénéficier de cette opération bancaire. Les raisons en sont multiples : garantie insuffisante ou peu solide pour obtenir un refinancement conséquent, reste à vivre trop bas avec un taux d’endettement conséquent, fichage Ficp sans possibilité de mettre en avant une sûreté réelle.
Ce genre de situation d’endettement extrême est difficile à résoudre. Le moyen pour ressortir la tête de l’eau tout en évitant la vente aux enchères de son bien immobilier, c’est de passer par la banque de France. La commission de surendettement a pour mission de trouver la solution pour régulariser la situation financière d’une personne surendettée. Seules les personnes qui ne peuvent pas prétendre à la consolidation de dettes ont la chance de se voir accepter leur dossier de surendettement. A noter au passage qu’il n’existe pas de rachat de crédit surendettement banque de France. La commission ne propose ni le refinancement ni le regroupement des dettes d’un emprunteur.
Si la commission déclare le dossier du débiteur recevable, cela entraîne automatiquement l’inscription au fichier Ficp pour une durée de 5 à 7 ans. La commission va ensuite négocier un accord à l’amiable entre le débiteur et les créanciers. Ces mesures visent à reporter le remboursement, à geler les dettes ou à réduire le taux d’intérêt. Elles seront appliquées pour une durée de 8 ans au maximum. Si ces mesures s’avèrent infructueuses, elle peut choisir une liquidation judiciaire avec vente patrimoine ou effacement total ou partiel de la dette si le surendetté n’a pratiquement aucun moyen de faire face à ses engagements. A noter que la bonne foi est requise lors de l’appel à la commission de surendettement. Si cette institution découvre que le surendetté a caché une partie de son patrimoine ou si l’emprunteur a accentué volontairement son endettement, elle peut refuser le dossier.
Bon à savoir : le dépôt d’un dossier à la commission de surendettement a pour effet de suspendre automatiquement les poursuites bancaires et les voies d’exécution. La commission peut déclarer l’effacement total ou en partie de la dette, mais les créanciers peuvent aussi contester ces mesures devant le juge.

Pour les personnes qui n’arrivent pas à honorer les différentes mensualités suite à d’éventuels problèmes passagers (baisse de revenus), il est recommandé de choisir la reprise de crédit. Cette solution permet d’éviter la vente aux enchères de son bien immobilier et l’inscription au Ficp. Elle permet d’avoir une meilleure flexibilité financière sur le long terme. Le regroupement de dettes est également une solution adéquate si l’emprunteur a les moyens de disposer d’autres ressources pour rembourser la mensualité (aide d’un co-emprunteur ou d’un membre de famille ou possibilité de dénicher rapidement un autre emploi).
Dans tous les cas, ils doivent ficeler au maximum leurs dépenses afin d’optimiser la gestion de leur budget.
Quant au recours à la banque de France, cette solution n’est conseillée que pour les personnes victimes d’un accident qui les empêche de gagner leur vie et pour ceux qui sont à bout de leurs ressources. Notons enfin que si l’emprunteur a des ressources insuffisantes, il y a peu de chances que la commission propose un effacement total de ses dettes.

Tags : , , , ,



Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *