Rachat de crédit surendettement Vannes

janvier 2, 2020 11:54 Publié par Laissez vos commentaires


L’endettement excessif est un problème qui touche de nombreux foyers vannetais. La souscription à un trop grand nombre de crédits, suivie d’un accident de la vie comme la perte d’emploi, la séparation, la maladie longue durée figurent parmi les facteurs causant ce surendettement. Les mauvaises habitudes de consommation peuvent aussi mener à cette situation financière précaire. La solution la plus indiquée pour rééquilibrer son budget consiste à opter pour un rachat de crédit surendettement Vannes. Cette technique bancaire permet à l’emprunteur d’optimiser la gestion de ses finances.

Certaines personnes résidant à Vannes qui se sont pressées de trouver un financement pour acheter des biens immobiliers et mobiliers accumulent emprunt sur emprunt. Cette démarche n’est cependant pas idéale car dès la survenue d’un imprévu de la vie, ils peuvent se trouver dans une situation d’endettement lourd entraînant les fins de mois difficiles, les rejets de prélèvement, les découverts bancaires répétitifs etc. Ces symptômes sont des signes précurseurs du surendettement. En fait, l’endettement élevé ne concerne pas uniquement les foyers vannetais, la ville elle-même affiche un encours de la dette de 84 393 000 €, soit 1 518 € par habitant en 2017, alors que la moyenne nationale de dette par habitant est de 962 €. Les dettes de cette commune française située sur la côte sud de la région Bretagne sont notamment dues à des projets d’aménagement et d’urbanisation de la ville. Vannes peut se désendetter au bout de 7,7 ans en puisant dans son épargne et avec l’aide de l’Etat. Ce qui n’est pas le cas pour les emprunteurs basés dans cette ville.
En effet, les foyers et particuliers vannetais qui ont souscrit à des emprunts et qui perdent actuellement le contrôle de leur situation financière doivent recourir à une opération de rachat de crédit surendettement Vannes. Ce montage permet de réduire leur taux d’endettement d’une façon significative. Le fonctionnement de cette technique bancaire est simple. Un emprunteur sollicite une banque ou un organisme financier qui peut racheter et solder ses dettes de différentes natures (prêts perso, crédits à la consommation, prêt immobilier, crédit auto, travaux…) ainsi que ses dettes fiscales et sociales (découverts bancaires, taxes foncières non réglées…). La banque met ensuite à la place des anciens contrats un seul et unique prêt avec une mensualité plus faible affichant une baisse jusqu’à 60 % du montant des dettes qu’il a payées auparavant.
En contrepartie de cette réduction de mensualité, l’établissement bancaire propose un étalement de la durée du crédit. Cette opération bancaire permet au souscripteur de provisionner un montant qui sera intégré dans le rachat. Cette somme d’argent appelée « trésorerie » peut l’aider à faire face aux imprévus ou à financer des projets personnels comme les travaux de rénovation ou d’embellissement de son bien immobilier, l’achat d’une deuxième voiture, le financement d’un voyage, d’un mariage etc.
Grâce à la révision du taux d’intérêt du rachat, au rééchelonnement et l’allongement de la durée de remboursement et à la baisse du montant de l’unique mensualité, l’emprunteur surendetté peut ainsi renouer avec sa capacité d’achat et même envisager un nouveau projet avec l’obtention de la trésorerie.

Les emprunteurs vannetais qui font face à des difficultés financières ne sont pas obligées de faire appel au service d’un courtier pour bénéficier de cette sortie d’endettement. Toutefois, si leur dossier est compliqué ou s’ils souhaitent accéder au plus vite à ce contrat de regroupement de dettes, ils ont intérêt à recourir à un courtier en rachat de crédit surendettement Vannes. On parle de dossier compliqué dans le cas du dossier d’un emprunteur ayant un taux d’endettement dépassant le seuil de 35 %, alors que ses revenus mensuels ne sont pas élevés. Ce mot se réfère aux dossiers des emprunteurs ayant des incidents de remboursement comme les rejets de prélèvement, les découverts bancaires, voire le fichage FICP et à ceux ayant un reste à vivre insuffisant.
L’aide d’un courtier permet à ces profils d’accéder à cette restructuration de prêt. Ainsi, avec notre intervention en tant que courtier en rachat de crédit surendettement Vannes, les propriétaires fichés FICP et ayant un taux d’endettement élevé jusqu’à plus de 50 % peuvent consolider leurs dettes sous réserve de répondre à certaines conditions.
De plus, au lieu de perdre plusieurs mois avec l’attente de la demande de rachat auprès des banques, le souscripteur à cette solution peut regrouper ses dettes avec notre accompagnement au bout d’1 à 2 mois au maximum. Et ils peuvent bénéficier de ce rachat de crédit sur-mesure en un temps record sans devoir se déplacer de chez eux.
Le courtier a en fait pour mission la recherche des meilleures propositions de rachat de crédit en termes de coût et de modalités de remboursement. Cela lui est possible s’il est en partenariat avec de nombreuses banques et organismes financiers et qu’il prend la peine d’effectuer la mise en concurrence de leurs offres de rachat. Les missions de ce professionnel en courtage consiste non seulement à chercher le taux d’intérêt le plus compétitif mais aussi à négocier les différents frais liés à cette opération comme les frais de dossier, l’assurance-emprunteur…
Notons aussi que l’emprunteur n’est redevable de rien au courtier, à moins qu’il ait accepté la proposition de rachat que le professionnel a déniché pour lui. Autrement dit, la simulation, le démarchage des banques, la recherche du taux d’intérêt le moins cher, la négociation des différents frais de l’opération, le montage du dossier ne sont pas payants si le souscripteur ne signe pas l’offre de rachat proposé par le courtier.

Les emprunteurs vannetais qui font l’objet de poursuite des créanciers ou qui se trouvent dans une situation financière précaire peuvent soit nous contacter par la page contact de notre site, soit passer par l’outil de simulation de rachat du site. Nous conseillons cependant la deuxième solution s’ils souhaitent accéder en un temps record à cette solution financière. Pour ce faire, il leur suffit de remplir le formulaire dédié au rachat avec les informations telles que le montant du capital restant à payer, le montant de leur encours de prêts consos et prêt immobilier, leurs rentrées d’argent et dépenses mensuelles fixes… C’est lors de cette simulation gratuite et sans engagement qu’ils doivent saisir le montant de l’enveloppe supplémentaire qu’ils souhaitent obtenir. Après avoir reçu ces données, notre analyste les étudie afin de déterminer la faisabilité de l’opération. Puis, il contacte nos banques partenaires afin d’obtenir leur proposition de rachat. Il propose ensuite l’offre la plus intéressante en termes de coût et conditions de remboursement aux candidats à l’emprunt. La validité de cette offre est d’1 à 2 mois au maximum. Pendant ce temps, s’ils renvoient à la banque qui l’a émise la proposition de rachat, ils peuvent prétendre au rachat de crédit après le délai de rétractation de 10 ou de 14 jours imposé par la loi.
Concernant nos frais de courtage, ils ne sont redevables qu’après la mise en place effective de l’opération. Ils environnent 1 % à 7 % environ du coût total du rachat. Le taux dépend de la nature du rachat, de la complexité de l’opération et du temps que nous avons passé dans la recherche de l’organisme financier ou de la banque qui peut restructurer les prêts du souscripteur.




Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *