Rachat de crédit surendettement Pessac

octobre 24, 2019 4:47 Publié par Laissez vos commentaires

L’endettement excessif peut aller de pair avec le cumul des emprunts bancaires. En effet, on retrouve des emprunteurs pessacais qui ont souscrit à un prêt immobilier et autres crédits consos qui rencontrent après des difficultés financières. Quelle que soit la raison de cette situation difficile à vivre au quotidien, il importe de réagir au plus vite en optant pour un rachat de crédit surendettement Pessac. Cette technique bancaire permet d’éviter le surendettement tout en améliorant leur reste à vivre et leur pouvoir d’achat.

En accumulant des crédits de tout genre, un emprunteur peut tomber plus facilement dans la situation d’endettement lourd surtout s’il est victime d’un aléa de la vie comme le divorce, le décès d’un conjoint etc. Ces revers de la vie particulièrement pénible impactent sur la capacité de remboursement de l’emprunteur et rendent le remboursement de leurs emprunts insurmontable. Une personne surendettée est en fait un emprunteur qui n’arrive plus à régler ses dettes exigibles ou à échoir. Cette situation financière précaire se traduit par les découverts bancaires, les rejets de prélèvement, le reste à vivre insuffisant, les chèques sans provision etc. Or, dès 2 mensualités de crédit non honorées, l’établissement bancaire est en mesure d’inscrire l’emprunteur au fichier FICP et d’entamer par la suite une procédure judiciaire pour recouvrir ses dettes. Afin d’éviter une telle aggravation de la situation, ces profils surendettés ont intérêt à régulariser au plus vite leurs finances en recourant à un rachat de crédit surendettement Pessac.
Cette solution idéale permet d’améliorer leurs capacités à rembourser la dette sur le long terme. Elle consiste à regrouper des crédits différents en un seul prêt afin de pouvoir proposer une mensualité adoucie en conformité avec le budget de l’emprunteur. Concrètement, s’il s’est acquitté de 1 200 euros par exemple avec ses prêts consos et crédit immobilier, grâce à cette opération, il peut ne payer que 750 euros par mois, voire moins en fonction de la qualité de son dossier.
Pour permettre cet allègement de l’unique charge mensuelle tout en réduisant l’endettement du souscripteur, le nouveau rachat aura une durée de remboursement plus longue s’étalant jusqu’à 35 ans dans le cadre d’un rachat de crédit hypothécaire ou 15 ans dans le cadre d’un rachat de créance classique. De surcroît, la banque propose souvent un taux d’intérêt fixe pour cette opération. Ce qui permet à l’emprunteur de se défaire de ses crédits renouvelables et autres prêts affectés coûteux.
L’autre avantage avec cette technique bancaire, c’est qu’elle permet aussi à l’emprunteur de solliciter un prêt supplémentaire baptisé « trésorerie ». Il s’agit d’un montant supplétif qui est intégré dans le coût de l’opération. Cette somme d’argent ne dépasse pas généralement 15 % du rachat sauf dans le cas d’un regroupement de dettes hypothécaires. Le propriétaire, le locataire, la personne hébergée à titre gratuit peut demander cette trésorerie. Avant de l’octroyer, la banque étudie seulement le taux d’endettement de l’emprunteur, sa capacité de remboursement et la garantie qu’il peut apporter. L’apport d’une garantie n’est pas obligatoire lors de cette opération, mais si l’on souhaite regrouper un montant de dettes conséquent de plus de 200 000 euros ou bénéficier d’une trésorerie importante, la banque demande toujours une garantie de type hypothèque ou caution mutuelle afin de s’assurer de la solvabilité de l’emprunteur.

D’abord, pour l’info, les particuliers et les foyers résidant à Pessac ne sont pas les seuls à s’endetter au-delà de leur capacité de remboursement. La commune de Pessac s’endette aussi avec son encours de la dette de 19 033 000 euros pour l’année 2017 soit une dette de 306 euros par habitant. Ces dettes sont dues aux projets de réaménagement des espaces publics et de redynamisation de centre-ville. La commune peut rembourser ses dettes au bout de 8 ans et quelques mois grâce aux impôts payés par la population et à sa capacité d’autofinancement. Ce qui n’est pas le cas pour les emprunteurs basés dans cette ville qui devront mettre en place un rachat de crédit Pessac s’ils souhaitent assainir leur situation financière.
Les avantages de ce regroupement de dettes sont nombreux. Premièrement, il permet d’éviter le fichage FICP. Le contrat de rachat bénéficiant d’un unique taux attractif et d’une durée plus longue permet aussi à l’emprunteur de simplifier la gestion de son budget. En effet, au lieu d’avoir plusieurs interlocuteurs bancaires, il n’en a qu’un seul qui lui propose ce taux renégocié. Soulignons au passage que si le souscripteur souhaite obtenir le meilleur taux du marché, il a intérêt à recourir à un courtier en rachat de crédit surendettement Pessac. Ce professionnel en courtage peut lui trouver la solution de refinancement la moins chère.
Grâce à la baisse de mensualité du rachat et le rééchelonnement de la durée du crédit, le bénéficiaire de cette solution financière peut réduire son taux d’endettement. Si son taux d’endettement atteint par exemple 40 % avant la mise en place de cette restructuration, il peut descendre à 30 % avec la charge mensuelle diminuée. Enfin, cette sortie d’endettement permet à l’emprunteur de retrouver sa sérénité financière et son pouvoir d’achat avec l’octroi de la trésorerie dans le cadre de cette opération. Soulignons cependant que cette trésorerie est optionnelle et le fait de la demander ou de ne pas la demander n’impacte pas sur l’acceptation de la banque de la demande.

Les personnes poursuivies par les créanciers et ayant déjà fait l’objet de pénalités de remboursement de mensualités devront chercher rapidement cette solution financière. Pour ce faire, nous leur facilitons la tâche afin qu’elles puissent accéder à ce montage sans attendre des mois. Nous demandons ainsi à ces profils de réaliser une simulation de rachat sur notre site. Cette démarche gratuite et sans engagement les aide à visualiser ce que sera le coût de ce montage.
Après la réception de ces données financières, notre analyste les étudie afin de déterminer si le projet du souscripteur peut être réalisé ou non. Les conditions de réalisation du projet dépendent de nombreux facteurs comme son scoring bancaire, la qualité de son dossier, la garantie qu’il peut mettre en avant etc. S’il peut prétendre à ce rachat de créance, nous interrogeons nos banques partenaires afin de leur demander leur proposition de rachat. Nous sélectionnons ensuite la meilleure offre en termes de coût et de modalités de remboursement. Nous proposons cette offre au souscripteur. La validité de cette proposition de rachat sans engagement est d’une durée de 2 mois au maximum. Pendant cette période, si le candidat au rachat renvoie à la banque qui l’a émise l’offre de regroupement de dettes en y apposant sa signature, il peut restructurer ses prêts après le délai de rétractation de 10 ou de 14 jours indiqué par la loi.
Concernant nos frais de courtages, ils dépendent essentiellement des éléments tels que la nature de l’opération et son montant, la complexité du montage du dossier et de la recherche du refinancement, le temps que nous avons passé dans la recherche de cette sortie d’endettement. Dans tous les cas, ils sont compris entre 1 % à 7 % du coût total de l’opération. Les candidats à cette opération bancaire peuvent d’ailleurs vérifier ces frais dans l’offre de rachat.




Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *