Rachat de crédit surendettement Lorient

novembre 12, 2019 2:31 Publié par Laissez vos commentaires


Contracter plusieurs prêts à la consommation est l’une des causes de l’endettement excessif d’un foyer de Lorient. La survenue d’un évènement inopiné comme la perte de travail, l’hospitalisation longue durée, la naissance d’un bébé… peuvent aussi déstabiliser l’équilibre entre les charges et les revenus d’un ménage. Quelle que soit la cause de surendettement de ces profils surendettés, ils peuvent envisager la mise en place d’un rachat de crédit surendettement Lorient pour éviter la dégradation de leur situation financière. Explications du fonctionnement de ce dispositif financier.

Le surendettement désigne la situation financière d’une personne qui n’arrive plus à faire face à ses dettes non professionnelles comme les charges de crédit, le loyer, les factures d’électricité, de gaz etc. Même si les banques demandent toujours les justificatifs nécessaires avant d’accorder un financement, les emprunteurs peuvent encore être confrontés à cette impasse financière s’ils sont victimes d’un accident de la vie comme le décès d’un conjoint, le divorce, l’arrêt de travail…Ces impondérables de la vie entraînent une baisse de leurs ressources et leur incapacité à honorer leurs dettes. Cette précarisation des surendettés peut se traduire ainsi par les fins de mois difficiles, les rejets de prélèvements, les découverts bancaires… A noter que l’endettement excessif peut également affecter une société ou encore une ville. A titre d’exemple, la ville de Lorient affiche un encours de dettes de 40 424 000 € pour l’année 2017, soit 683 € par habitant. Ces dettes sont dues à des projets d’aménagement de la ville. La ville de Lorient peut se désendetter au bout de 4 ans et 8 mois. Ce qui n’est pas le cas pour les particuliers qui doivent chercher une autre solution s’ils souhaitent éviter les poursuites des créanciers.
L’une des solutions peu risquées consiste à regrouper leurs dettes avec le rachat de crédit surendettement Lorient. Ce montage prisé par beaucoup de surendettés permet de rétablir l’équilibre de leur budget tout en gagnant en pouvoir d’achat. Le principe de cette opération est simple. Un emprunteur Lorientais sollicite une banque qui peut accepter de fusionner ses différents prêts en cours en un seul. Pour ce faire, la banque rachète ses crédits auprès de ses anciens créanciers en s’acquittant de pénalités de remboursement anticipé. Le but de ce rachat est de pouvoir proposer à l’emprunteur un seul et unique prêt avec une mensualité réduite jusqu’à 60 % du montant qu’il a payé auparavant. Le crédit regroupé aura aussi une durée de remboursement plus longue afin de permettre au souscripteur d’éviter de se retrouver de nouveau dans une situation financière compliquée.
Grâce à ce réaménagement du crédit, le bénéficiaire de ce montage peut réduire d’une façon significative son endettement tout en évitant le recours à la commission de surendettement ou le risque de fichage FICP. Il peut aussi conserver son bien immobilier s’il est propriétaire accédant.
Ce montage financier permet à l’emprunteur de bénéficier d’un financement supplémentaire baptisé « trésorerie ». Il s’agit d’une enveloppe supplétive ne dépassant pas 15 % du montant de l’opération. Elle peut être octroyée avec ou sans pièces justificatives même si les banques accordent plutôt un prêt affecté à un projet avec justificatif. A titre d’exemple, une trésorerie peut financer les travaux d’agrandissement ou d’embellissement de sa maison pour les propriétaires, un prêt pour l’achat d’une auto etc.
Les propriétaires Lorientais ont intérêt à demander ce montant car il est octroyé avec le taux renégocié du rachat et son remboursement sera compris dans la mensualité réduite de l’opération. Il ne requiert pas de paiement de frais de dossier ni d’assurance-emprunteur.
Remarque : si le surendetté Lorientais a des dettes immobilières dépassant 200 000 euros ou s’il souhaite une trésorerie plus conséquente que le plafond de 15 % du rachat, il peut opter pour un rachat de crédit hypothécaire. Ce montage coûte plus cher qu’un rachat de prêt classique.

Il y a deux façons possibles de monter cette opération bancaire. Soit l’emprunteur passe par le service d’un courtier qui l’aide à accéder aux meilleures offres du marché. Soit, il effectue seul cette demande. La deuxième solution peut être intéressante s’il a de bonnes connaissances du marché et si son dossier n’est pas compliqué. Par ce terme, on se réfère au dossier d’un candidat au rachat ayant un taux d’endettement supérieur à 35 %, une rentrée d’argent problématique, un reste à vivre insuffisant ou encore des incidents dans leur historique bancaire. De tels profils font souvent l’objet de refus d’octroi de rachat des banques du à leur insolvabilité. Pour augmenter leurs chances d’accéder à ce refinancement, ils doivent toujours passer par un courtier spécialisé en rachat de crédit surendettement Lorient. Ce professionnel peut non seulement dénicher le taux d’intérêt le plus avantageux pour eux, mais aussi négocier les différents paramètres du rachat qui impactent sur son coût comme les frais de dossier, l’assurance-emprunteur, les indemnités de remboursement anticipé… Il peut aussi aider l’emprunteur à constituer un dossier solide tout en défendant son dossier afin de faire fléchir la résistance des banques.
A titre d’exemple, en tant que mandataire non exclusif des banques présent dans ce créneau depuis plus de 3 décennies, nous sommes en mesure de dénicher un organisme financier qui peut restructurer les dettes d’un propriétaire surendetté à plus de 50 %, voire fiché FICP ou FCC.
Au lieu de perdre un temps fou avec la recherche d’une banque qui peut regrouper ses dettes, les emprunteurs peuvent également nous déléguer cette tâche. Nous pouvons les aider à accéder à ce refinancement au bout d’1 à 2 mois au maximum.
Pour monter un dossier de demande de rachat de crédit surendettement Lorient avec notre intervention, nous conseillons donc aux emprunteurs Lorientais de passer par l’outil de simulation en notre site. Cet outil gratuit et sans engagement les aide à avoir une première idée du coût de ce refinancement. Ce faisant, ils doivent remplir le formulaire avec les données comme le montant de leur capital restant dû, leur encours de prêt immobilier ou de prêts consos, leurs charges et revenus par mois, le montant de la somme d’argent supplémentaire qu’ils souhaitent avoir…
Après avoir rempli ce formulaire avec ces données financières, qui soulignons-le, resteront toujours confidentielles entre nous et le souscripteur, ce dernier recevra ensuite un avis de la faisabilité ou de la non-faisabilité de son projet. Si son projet de rachat est réalisable, il obtiendra la meilleure offre sélectionnée parmi nos partenaires bancaires. Il lui appartient de retourner cette offre à la banque qui l’a émise en y apposant sa signature. Cette sortie d’endettement sera ensuite effective après le délai de renonciation de 10 ou de 14 jours indiqué par la loi.

Si l’emprunteur trouve satisfaisante la proposition de rachat que nous lui avons envoyé, il peut accéder au rachat de crédit. Cela signifie qu’il doit s’acquitter de nos émoluments qui environnent 1 % à 7 % de l’opération en fonction de la nature du rachat, de la complexité de la mise en place de ce montage et du temps passé dans la recherche du refinancement.




Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *