Rachat de crédit surendettement Fréjus

janvier 2, 2020 11:51 Publié par Laissez vos commentaires


Les emprunteurs qui se trouvent submergés par leurs dettes s’empressent de chercher une solution financière pour sortir de leur endettement excessif. En règle générale, ils optent pour le regroupement de dettes car cette technique bancaire les aide à réajuster le montant de leur mensualité en fonction de leur capacité de remboursement de dettes tout en bénéficiant d’une trésorerie supplémentaire. Les personnes résidant à Fréjus choisissent aussi le rachat de crédit surendettement Fréjus afin de réduire le taux de leur endettement et d’optimiser leur pouvoir d’achat.

La souscription à un trop grand nombre de crédits est la première cause de l’endettement excessif. En effet, les charges lourdes de crédit se répercutent sur la capacité de remboursement de l’emprunteur surtout s’il devient victime d’un imprévu de la vie comme la perte de travail, la séparation avec le conjoint, l’invalidité suite à un accident… Le signes évocateurs de cette situation financière délicate sont les fins de mois difficiles, les rejets de prélèvement, les découverts bancaires, l’accumulation des factures sociales et fiscales non réglée.
Le surendettement peut toucher non seulement les foyers fréjusiens mais aussi la ville de Fréjus elle-même. En effet, cette commune française située dans le Var affiche un encours conséquent de la dette de 128 449 000 € pour l’année 2017, soit 2 390 € par habitant alors que la moyenne nationale par habitant est de 962 €. Ces dettes sont essentiellement dues aux différents projets d’aménagement de la ville comme le bétonnage de la Côte d’Azur, le projet d’aménagement de la Place de la Poste de Saint-Aygulf. La ville peut se désendetter au bout de quelques dizaines d’années si elle puise dans son épargne. Ce qui n’est pas le cas pour les emprunteurs basés dans cette commune qui doivent mettre en place un rachat de crédit surendettement Fréjus en cas de problème de remboursement de dettes.
Le principe de cette solution financière est la suivante : une banque ou un organisme financier rachète les crédits en cours d’un emprunteur et les regroupe en un seul. La banque accepte aussi d’intégrer dans ce montant de rachat les dettes fiscales et sociales de l’emprunteur comme les découverts bancaires, les factures impayées d’électricité, de gaz… A la place des anciens crédits du souscripteur, la banque propose un unique emprunt avec un taux d’intérêt fixe, un montant de la mensualité allégé et une durée de remboursement allongée. Cette baisse de la mensualité peut aller jusqu’à 60 %. Grâce à cet aménagement de la dette, l’emprunteur peut réduire son endettement et regagner son pouvoir d’achat. Il lui est même possible de dégager une trésorerie dans le cadre de ce rachat de crédit. Il s’agit d’un montant supplémentaire ne dépassant pas 10 % ou 15 % au maximum du rachat. Cette somme d’argent sera intégrée dans le coût total de l’opération.
A souligner cependant que la banque n’accepte pas toutes les demandes de trésorerie des emprunteurs. Le montant de cette enveloppe supplétive dépend des critères comme le taux d’endettement, le montant du reste à vivre, la garantie que la personne peut apporter…

Les professionnels en courtage ont pour mission de chercher le rachat de crédit sur-mesure en adéquation avec la capacité de remboursement de l’emprunteur. En effet, en contactant un courtier mandataire non exclusif comme nous, le candidat à l’emprunt peut obtenir de nombreuses propositions de rachat. Nous pouvons ensuite sélectionner celle qui convient le plus à son budget.
En fait, le recours à un placier n’est pas obligatoire dans la recherche de cette sortie d’endettement. Un souscripteur au rachat peut évidemment accéder à ce refinancement en faisant le plus de démarches possibles de son côté. Dans ce cas, il peut faire la comparaison de taux d’intérêt des différents établissements bancaires proposant cette solution. Il aurait aussi à négocier les différents éléments de ce montage comme les frais de dossier, l’assurance-emprunteur… Sans réaliser ses démarches, il risquerait de souscrire à un rachat de prêt coûteux.
Rappelons que les avantages du recours à un courtier de rachat sont le gain financier, le gain du temps et l’optimisation de ses chances de se voir sa demande de rachat acceptée. Si un courtier parvient par exemple à dénicher un écart de taux d’1 ou de 2 points entre le taux d’intérêt du prêt immobilier et celui du rachat de crédit, le candidat au rachat peut obtenir des bénéfices substantiels avec les intérêts de cette opération. De plus, au lieu de faire le tour des banques et de déposer son dossier auprès de ces banques (une démarche qui peut prendre plusieurs mois), s’il recourt à un courtier, il peut accéder en ce refinancement dans l’espace d’1 ou 2 mois au maximum. Ce qui permet de réduire les pénalités bancaires dues au rejet de prélèvement.
L’aide d’un courtier permet également aux profils ayant fait l’objet de refus bancaire d’accéder à ce refinancement. Cela lui est possible car il est en partenariat avec les organismes bancaires qui peuvent s’engager à prêter même à des profils à risque sous réserve de répondre à certaines conditions. Ainsi, un propriétaire fiché FICP résident à Fréjus ou fortement surendetté à plus de 50 % peut prétendre à ce montage avec l’aide d’un courtier spécialisé en rachat.
Notons aussi que selon la loi Murcef, l’emprunteur n’est redevable d’aucuns frais de courtage s’il ne trouve pas satisfaisant l’offre de rachat que le courtier a déniché pour lui.

Pour bénéficier d’un regroupement de dettes pas cher en un temps record, il convient de se tourner vers un courtier spécialisé en rachat. Pour nous contacter en tant que courtier en rachat de crédit surendettement Fréjus, un emprunteur peut soit passer par l’outil de simulation sur notre site soit nous contacter directement par la page contact. Nous conseillons toutefois le recours à l’outil de simulateur gratuit s’il souhaite obtenir rapidement une proposition de regroupement de dettes. Le remplissage du formulaire nécessite la saisie des informations telles que le montant du capital restant à payer, le montant de l’encours du prêt immobilier et des crédits consos, les revenus et charges mensuels de l’emprunteur… C’est lors de cette simulation gratuite qu’il aura aussi à saisir l’enveloppe supplémentaire qu’il souhaite obtenir pour faire face aux imprévus ou pour financer d’autres projets personnels. Après avoir saisi ces données, notre analyste les étudie et contacte nos banques partenaires afin d’obtenir leur proposition de rachat. Si leur projet est faisable, ils peuvent obtenir une offre de rachat pas chère que nous avons sélectionné parmi les propositions de nos banques partenaires. La proposition de rachat qu’ils obtiennent par la suite est valable pour une durée d’1 à 2 mois. Si l’emprunteur renvoie à l’établissement bancaire qui l’a émise l’offre de rachat pendant cette durée, il peut obtenir la mensualité réduite après la date de renonciation de 10 jours ou de 14 jours imposée par la loi.




Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *