Rachat de crédit surendettement Dunkerque

septembre 2, 2019 5:44 Publié par Laissez vos commentaires


Le surendettement est un phénomène courant dans la vie quotidienne. En effet, cette situation financière houleuse peut toucher un ménage, un particulier, une société et même les villes françaises comme la ville de Dunkerque par exemple. La différence c’est que les villes peuvent se désendetter au bout d’un certain nombre d’années grâce aux impôts payés par les habitants. Ce qui n’est pas le cas pour les emprunteurs particuliers Dunkerquois qui doivent envisager un rachat de crédit surendettement Dunkerque s’ils souhaitent assainir leur difficulté financière. Explications.

L’endettement excessif est caractérisé par l’état d’une personne submergée par ses dettes et qui ne parvient plus à faire face à ses charges récurrentes. Les loyers et autres factures impayés s’accumulent. A cela s’ajoutent les fins de mois difficiles et le risque de rejets de prélèvement. Cette situation n’est pas une fatalité mais il est toutefois difficile de la contourner lorsqu’on est victime d’un aléa de la vie comme la maladie sur une longue durée, le divorce, le décès d’un conjoint… alors qu’on a accumulé des prêts bancaires. Les personnes qui aiment engager des dépenses superflues ou qui sont victimes d’une mauvaise gestion financière tombent également dans l’abîme du surendettement. En effet, dès qu’il y a un déséquilibre permanent entre les charges et les revenus d’un emprunteur, l’endettement excessif est inévitable. Or, les créanciers sont en mesure d’inscrire un emprunteur défaillant dans le fichier FICP, voire entamer une procédure judiciaire afin de récupérer leur capital et leurs intérêts dans l’opération. Ce qui pourrait signifier une vente forcée de son patrimoine si le débiteur est propriétaire d’une maison, d’un appartement ou d’un terrain. Pour éviter d’en arriver là, il convient de mettre en place le plus rapidement possible un rachat de crédit surendettement Dunkerque pour tous les débiteurs basés dans cette ville.
Pour la petite info, l’encours de dette de la ville de Dunkerque environne 79 987 000 euros en 2017 soit 885 euros par habitant. La ville peut se défaire de cette dette au bout de 6 ans environ. Ce qui n’est pas le cas pour les emprunteurs Dunkerquois qui doivent restructurer leurs prêts pour éviter les poursuites des créanciers. De plus, même s’ils envisagent le recours à la commission de surendettement, cette piste ne leur est accessible s’ils peuvent encore prétendre au rachat de crédit.

Ce montage consiste à restructurer les différents prêts d’un emprunteur (crédits conso, immobilier, travaux, LOA, prêts renouvelables…) à des conditions plus favorables que celles obtenues précédemment. Pour cela, la banque effectuant le rachat solde et rachète les prêts en cours du débiteur afin de lui proposer un seul dossier avec un taux renégocié et une charge mensuelle adaptée à sa capacité de remboursement. L’emprunteur dunkerquois peut ainsi bénéficier d’une baisse de mensualité allant jusqu’à 60 % du montant de ses anciennes dettes.
Cet allègement du prélèvement mensuel s’accompagne souvent d’un étalement de la durée du crédit afin de permettre à l’emprunteur de réduire son taux d’endettement et de retrouver son pouvoir d’achat sur la durée. Concrètement, si le taux d’endettement du souscripteur est de 45 % par rapport à ses revenus, grâce à ce montage, cela peut descendre à 30 %. Dans le cadre de cette opération, l’établissement bancaire peut également proposer une enveloppe supplémentaire nommée « trésorerie » à l’emprunteur. Il s’agit d’un montant ne dépassant pas 20 % au maximum du coût total du rachat. Ce prêt optionnel qui ne nécessite pas le paiement de frais de dossier ou d’une assurance-emprunteur sera intégré dans le coût total de l’opération. Il peut être utilisé pour divers projets comme le financement de l’achat d’une nouvelle auto, le financement des travaux de réhabilitation de sa maison, une épargne de sécurité etc. L’emprunteur peut aussi l’utiliser pour renflouer son compte bancaire, sous réserve d’éligibilité à cette charge supplémentaire.
Il est important de ne pas attendre que sa situation financière soit trop compromise pour mettre en place cette situation. En effet, même si ce dispositif permet de sortir d’une mauvaise passe, il faut réagir avant les premiers impayés. Autrement, il est indispensable de mettre en place un rachat de crédit hypothécaire si l’endettement de l’emprunteur frôle 50 %.

Cette solution s’adresse aux personnes ayant un taux d’endettement dépassant de loin le seuil de 33 %, ainsi qu’aux personnes fichées FICP, qu’elles soient propriétaires ou locataires. Elle consiste à apporter un bien en garantie afin de rassurer l’établissement bancaire de sa solvabilité. Pour les propriétaires qui souhaitent mettre en place cette opération, ils peuvent apporter comme sûreté réelle la maison ou l’appartement de leurs parents.
Les propriétaires peuvent regrouper des dettes allant jusqu’à plus de 200 000 euros avec cette solution hypothécaire. Ce montant sera à rembourser sur une durée plus longue que les 15 ans du rachat. Les locataires et personnes hébergées gratuitement quant à eux peuvent regrouper des dettes jusqu’à 100 000 euros remboursables sur 15 ans. Les emprunteurs ne peuvent pas apporter en garantie les biens non finis ou destinés à un usage professionnel ainsi que les maisons en bois, le bateau, le mobil-home etc. Le bien doit aussi être inscrit au premier rang, c’est-à-dire que la banque est la première à jouir de ce privilège. Cette technique bancaire nécessite le recours à un notaire. A la fin du remboursement de la dette, s’il n’y a aucun incident, l’hypothèque tombe d’elle-même. Les emprunteurs détiennent le droit de vendre le bien grevé d’hypothèques pendant ce prêt. Dans ce cas, il doit régler en premier sa dette bancaire avec le fruit de la vente du bien.

Les Dunkerquois qui souhaitent souscrire à cette opération financière peuvent soit effectuer par eux-mêmes la recherche de ce refinancement, soit passer par un courtier spécialisé en rachat comme nous. La première solution est envisageable s’ils possèdent une bonne connaissance de ce marché et s’ils peuvent faire la comparaison des taux d’intérêt bancaires. Toutefois, une personne surendettée a toutes les chances de se voir octroyer un contrat de rachat coûteux d’autant plus qu’il ne peut pas négocier les différents paramètres de cette opération. Les banques ont en effet tendance à proposer un taux d’intérêt plus cher pour un rachat de crédit hypothécaire (presque incontournable pour le taux d’endettement supérieur à 45 %). Il est judicieux de passer par un professionnel en courtage qui cherchera le taux le plus compétitif, montera le dossier compliqué et permettra à l’emprunteur d’accéder en moins d’un mois à cette sortie d’endettement.
Pour ce faire, nous leur proposons de réaliser une simulation gratuite de rachat avec l’outil en haut de ce site. Cela leur permet non seulement d’avoir une première idée de cette opération, mais aussi d’obtenir une proposition de rachat aux conditions de remboursement abordables et sans engagement. S’ils retournent rapidement à la banque qui a émis cette proposition en y apposant leur signature, elle sera effective après le délai de renonciation de 10 jours ou de 14 jours. Ainsi, un surendetté peut accéder à un rachat de crédit surendettement Dunkerque en moins d’un mois.




Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *