Rachat de crédit surendettement Antony

octobre 24, 2019 4:44 Publié par Laissez vos commentaires
L’endettement excessif se caractérise par le fait de ne plus pouvoir faire face à ses dettes. C’est-à-dire ses sources de revenus sont moins importantes que ses dépenses. Cette situation financière peut toucher non seulement les ménages antoniens mais aussi la municipalité d’Antony. Mais la commune peut se désendetter au bout de quelques années, ce qui n’est pas le cas pour les particuliers et foyers résidents de cette ville. Ces derniers doivent mettre en place un rachat de crédit surendettement Antony pour réduire le déséquilibre important entre leurs dettes et leurs revenus. Explications.

On parle d’un lourd endettement lorsqu’une personne ne parvient plus à honorer ses dettes et ses mensualités de crédits. La situation permanente est souvent due à la baisse de ses rentrées d’argent suite à un aléa de la vie comme le licenciement, la naissance d’un bébé, la séparation avec son conjoint… Ce surendettement peut affecter aussi une société, une commune etc. A titre d’exemple, la ville d’Antony affiche un encours de dettes de 130 061 000 euros pendant l’année 2017 soit 2080 euros par habitant. Or, la moyenne nationale de dettes par habitant en France est 962 euros. Ces dettes sont notamment dues à des programmes d’investissement afin que la commune puisse offrir un cadre agréable aux Antoniens. Ils incluent par exemple le réaménagement de la rue Auguste-Mounié, le complexe sportif la Fontaine, le théâtre Firmin Gémier, l’aménagement du quartier Pajeaud etc. La commune peut s’acquitter de ses dettes au bout de 9 ans environ grâce à l’aide de l’Etat, aux impôts payés par les habitants et à son épargne. Mais les particuliers ne peuvent pas faire autant. Pour eux, l’une des pistes à explorer consiste à regrouper leurs dettes avec le rachat de crédit surendettement Antony.
Cette technique bancaire qui permet de réduire d’une façon considérable leurs échéances de prêt permet de réunir en un seul crédit leurs nombreux crédits (prêt renouvelable, crédits consos, prêt immobilier, LOA, crédit travaux…). L’emprunteur peut même intégrer dans le montant ses dettes sociales et fiscales comme les taxes foncières non payées, les découverts bancaires etc. L’objectif de ce regroupement de dettes est de pouvoir proposer un unique taux d’intérêt avec une mensualité adoucie à l’emprunteur. L’allègement du prélèvement mensuel peut atteindre 60 %du montant de ses anciens prêts. En contrepartie de cette réduction significative de la mensualité, la banque propose un allongement de la durée du rachat sur quelques années. Par exemple, si l’emprunteur a souscrit à un prêt immobilier à rembourser sur 12 ans et des crédits à la consommation remboursables sur 7 ans, le nouveau rachat aura une durée de remboursement sur 15 ans.
Ce montage financier intègre également la capacité de bénéficier d’un prêt supplémentaire inclus dans le coût de rachat. Cette charge supplétive appelée « trésorerie » ne peut pas généralement dépasser 15 % de la totalité de l’opération. L’emprunteur peut demander ce montant pour concrétiser les travaux à faire dans son bien immobilier (s’il est propriétaire accédant ou ayant déjà acquitté son prêt). Il peut aussi se servir de ce montant pour le financement de ses différents projets personnels comme l’achat d’une voiture, un voyage, un mariage… Seuls les projets professionnels n’entrent pas dans le cadre de cette trésorerie. S’il s’agit d’un prêt affecté comme le crédit utilisé pour le financement des travaux de rénovation ou d’agrandissement d’une maison ou pour l’achat d’une auto, la banque demande généralement un devis. Ce document lui permet de s’assurer que le montant est bien utilisé à cet effet. L’obtention de ce crédit supplémentaire dépend du taux d’endettement de l’emprunteur, de sa capacité de remboursement et de la garantie qu’il peut apporter.
Bon à savoir : l’apport d’une garantie hypothécaire n’est pas obligatoire lors de la souscription à cette sortie d’endettement. Cependant, les banques peuvent demander une caution hypothécaire ou une sûreté réelle si le taux d’endettement du souscripteur est assez élevé (plus de 45 %), ou s’il souhaite consolider des dettes conséquentes de plus de 200 000 euros avec leur prêt immobilier. Dans tous les cas, le moyen le plus efficace pour maximiser les chances de son dossier de crédit consiste à recourir au service d’un courtier spécialisé en rachat de crédit Antony.

Les courtiers sont des professionnels en intermédiation bancaire. Leur spécialité, c’est la négociation avec les banques afin que l’emprunteur puisse disposer du taux d’intérêt le plus compétitif et des conditions de remboursement avantageuses. Ils n’octroient pas le refinancement, mais leur coup de pouce s’avère efficace dans de nombreuses situations financières de l’emprunteur.
Par exemple, si le souscripteur à cette opération est lourdement surendetté à plus de 50 % ou s’il est fiché FICP ou FCC, un courtier en rachat de crédit surendettement Antony peut dénicher pour lui un contrat de rachat qui peut redresser ses difficultés financières. Les banques qui acceptent de s’engager dans le refinancement d’un emprunteur considéré comme non solvable sont peu nombreuses. Mais en tant que courtier spécialisé en rachat intervenant dans la ville d’Antony, nous pouvons l’orienter vers la banque qui peut s’engager dans cette opération. Notons que nous sommes des mandataires non-exclusif des banques et présents dans ce secteur depuis plus d’une trentaine d’années. Ce statut nous permet d’obtenir des propositions de rachat des banques concurrentes.
Notre aide permet aussi à l’emprunteur d’obtenir le maximum de gain avec ce montage. Cela est possible car nous effectuons la mise en concurrence des taux d’intérêt du marché, en plus de négociation des différents éléments de l’opération comme les frais de dossier, l’assurance-emprunteur, les pénalités de remboursement anticipé… Si nous parvenons à dénicher un écart de taux d’intérêt de plus d’1 point, voire 2 points, le candidat au rachat peut bénéficier d’une économie assez importante avec les taux d’intérêts. De surcroît, lors du recours à un courtier, l’emprunteur n’aura rien à payer s’il ne trouve pas satisfaisant l’offre de rachat proposé par le professionnel en courtage. Nos frais de courtage qui environnent 1 % à 7 % de l’opération en fonction de la complexité du montage de celle-ci ne seront dus qu’après la signature effective du crédit.
Enfin, notre intercession permet de réduire le temps d’attente à la mise en place de la mensualité réduite. Au lieu de se déplacer et d’attendre plusieurs mois le retour de la demande auprès des banques, le candidat à cette opération peut accéder en un temps record, au bout d’1 à 2 mois au maximum à cette opération.

Les Antoniens qui souhaitent restructurer leurs prêts au plus vite afin d’éviter les poursuites des créanciers peuvent réaliser une simulation sur notre site. Cette démarche gratuite et sans engagement se fait avec l’outil en haut de ce site. Après avoir rempli le formulaire, ils peuvent obtenir un avis de la faisabilité de l’opération et éventuellement une proposition de rachat avantageuse sélectionnée parmi les offres de nos banques partenaires. La validité de cette proposition est d’1 à 2 mois au maximum. Pendant cette durée, s’ils renvoient à la banque qui l’a émise l’offre de regroupement de dettes, ils peuvent accéder au rachat de crédit surendettement Antony après le délai de renonciation de 10 jours ou de 14 jours indiqué par la loi.




Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *