surendettement

Forum endettement crédit : comment sortir du surendettement ?

avril 11, 2019 5:11 Publié par Laissez vos commentaires

 

La monnaie courante dans le milieu du financement bancaire, c’est de calculer la capacité de remboursement d’un emprunteur avant l’octroi d’un crédit. Du moment que les demandeurs de prêt bénéficient de revenus confortables ou d’une situation financière pérenne, la banque peut ouvrir le robinet du crédit sans discuter. De nombreux emprunteurs accumulent ainsi des prêts, sans souffrir de difficultés de paiement de mensualités. Jusqu’au jour où un accident de vie les précipite dans le gouffre du surendettement. Et voilà pourquoi on retrouve des questions comme : comment sortir du surendettement dans le forum endettement crédit. Les réponses à ces questions se trouvent dans l’article suivant.

Cette situation se traduit par l’incapacité d’une personne à faire face au remboursement des crédits qu’elle a contracté, ainsi qu’à ses dettes fiscales et sociales. Les crédits revolving sont les premiers incriminés dans les causes d’endettement excessif, à cause de leur taux qui peuvent grimper jusqu’à 20 %. Les découverts sont aussi pointés du doigt, à cause de la tentation financière qu’ils présentent. Les emprunteurs dépendants aux jeux et ayant une frénésie d’achat sont les plus concernés par cet incident bancaire.
Mais la cause la plus courante d’un état de surendettement, c’est l’accident de vie. Un couple achète des voitures, un bien immobilier, fait des voyages etc. Et un imprévu comme le licenciement de l’un deux, ou une maladie longue durée survient, et ils entrent dans l’engrenage de l’endettement. Les conséquences directes de cette situation sont que les personnes perdent le contrôle de leur budget. Elles commencent à ne plus pouvoir joindre les deux bouts, présentent un relevé bancaire affichant un impayé de crédit. Le comble, c’est que si elles laissent les choses traîner sans chercher une solution rapide, les impayés vont aussi s’empiler et elles risquent le fichage Ficp, voire la poursuite judiciaire des créanciers. Et pour terminer le scénario, c’est la saisie immobilière et la vente aux enchères du patrimoine qui guettent à l’horizon.
Pour éviter de se retrouver dans cette situation, il importe de prendre de mesures adéquates dès que la situation financière commence à s’envenimer. Dans le forum endettement crédit, on peut lire les avis des participants qui conseillent de se tourner vers la négociation de crédits. Cette solution est envisageable, mais les créanciers ne sont pas dans l’obligation d’accorder cette demande. De plus, si l’emprunteur subit une baisse de revenus, il n’est pas en position de force pour demander une baisse de taux.
En fait, les solutions les plus proposées qui permettent d’apporter une bouffée d’air à leur finance sont le rachat de crédit, la vente à réméré ou la commission de surendettement. Voyons une à une ces alternatives.

Ce montage financier, également dénommé restructuration de prêt, permet d’alléger le budget plombé par les différentes dettes bancaires ainsi que les arriérés de paiement de loyers, de taxes d’habitation etc. Il consiste à regrouper, en un seul contrat, les contrats de financement souscrits auprès des banques. Les prêts à la consommation, prêts perso, crédits renouvelables, prêt travaux, crédits immobiliers etc. peuvent être consolidés au sein du même contrat. L’emprunteur peut aussi ajouter ses découverts bancaires, retards de loyers etc. L’objectif de ce regroupement, c’est de pouvoir remettre à niveau les charges mensuelles de l’emprunteur. En effet, la banque qui solde les crédits en cours et effectue le rachat propose au souscripteur une mensualité diminuée, en conformité avec sa capacité de remboursement. La baisse du montant de prélèvement mensuel peut atteindre jusqu’à 60 %. La réduction de la mensualité unique s’accompagne d’un étalement du remboursement de la nouvelle dette sur une plus longue durée. A noter que pour éviter d’entrer de nouveau dans la spirale du surendettement, il faut que le taux d’intérêt du rachat de crédit soit fixe. La mise en concurrence du taux permet de bénéficier d’un contrat de refinancement pas cher.
L’opération de regroupement permet également l’inclusion d’une demande de financement supplémentaire baptisé « trésorerie ». Le montant de cette enveloppe supplétive ne doit pas dépasser 20 % du coût total du rachat. Il aura évidemment le taux d’intérêt revu à la baisse.
Les banques n’acceptent pas de restructurer toutes les demandes des emprunteurs en situation difficile de remboursement de dettes. Pour vérifier son éligibilité à ce refinancement, le recours à un outil de simulation est à préconiser. Le formulaire de simulation présent en haut de ce site aide à savoir si sa demande est réalisable. La personne en situation d’endettement excessif doit bien remplir les informations. Cela est important car les résultats nous aident à proposer l’offre de rachat qui convient le mieux à sa situation. Il peut également réaliser deux simulations, l’une avec la demande d’enveloppe supplémentaire et l’autre sans cette liquidité. Les simulations sont gratuites et sans engagement.
En passant par notre service de courtage, l’emprunteur peut notamment bénéficier de la réduction de mensualité jusqu’à 60 %, d’un taux attractif renégocié en fonction de son profil emprunteur, d’une possibilité d’étaler le remboursement d’un rachat de prêt immobilier, jusqu’à 15 ans pour un montant de 200 000 euros. S’il s’agit d’un rachat de crédit à la consommation, le montant empruntable est fixé à 100 000 euros. Au-delà de ces montants, nous proposons un rachat de crédit hypothécaire. Cette dernière solution s’adapte également aux propriétaires fichés Ficp et en situation lourd d’endettement.

Si la demande sur notre site est refusée, l’emprunteur peut effectuer d’autres simulations auprès des autres courtiers. Cependant, il ne faut pas occulter le fait que les partenaires bancaires des courtiers ne diffèrent pas beaucoup. C’est dû au fait qu’on ne recense qu’une dizaine de banques qui distribuent le rachat de crédit. Quoi qu’il en soit, il est possible d’essayer une autre alternative pour sortir du surendettement : la vente à réméré. Ce contrat est conclu dans un délai maximal de 5 ans. Il permet de disposer de fonds pour rembourser les dettes tout en bénéficiant du droit de reprendre le bien immobilier vendu après le délai, moyennant le paiement de certains frais. Le vendeur peut occuper les locaux pendant cette durée. Avant la fin de ce délai, il peut exercer sa faculté de rachat s’il souhaite récupérer son bien. Cette solution pourrait convenir aux personnes fichées bancaires qui se voient refuser leur demande de restructuration de prêts.

Le dernier recours, en cas de refus de regroupement après la vente à rémérée proposé dans le forum endettement, est la saisie de la commission de surendettement. Pour bénéficier de ce service, l’intéressé doit déposer le dossier complet auprès du Secrétariat de la banque de France. Il doit ensuite informer ses créanciers qu’il a fait un dépôt. Si la commission déclare son dossier recevable après instruction et qu’il est éligible à cette sortie d’endettement, elle peut prendre différentes mesures comme :

  • la mise en place d’un plan de surendettement d’une durée de 8 ans avec le rééchelonnement de dettes, l’effacement des intérêts ou le report de remboursement
  • l’effacement total ou partiel de la dette. La liquidation judiciaire avec vente de bien s’ensuit si le débiteur a des biens personnels. A noter toutefois que la commission rejette un dossier si elle estime que le surendetté peut encore prétendre au rachat de crédit

Pour finir, il est conseillé de réagir au bon moment en faisant appel à un courtier qui recherche le contrat de rachat de crédit pas cher pour l’aider à sortir du surendettement.

Tags : , , , ,



Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *